André Lefebvre

André Lefebvre, Né à Louvres-en-Parisis, le 19 août 1894, André Lefebvre a fait ses études à Nantes et entre en 1911 à l’école supérieure d’aéronautique dans le quartier de Montmartre à Paris. Il commence à travailler chez Gabriel Voisin et construit des avions militaires. Il invente le premier train d’atterrissage quadricycle muni d’amortisseurs et de freins. En 1919, il emploiera les techniques de l’aviation pour l’automobile. Après la première guerre mondiale, l’entreprise Voisin passe à la construction des automobiles. André Lefebvre devient pilote des automobiles Voisin et gagne le grand prix de Tours en 1924.2pt;”> De son passage dans l’aéronautique, chez André Voisin, il retiendra aussi le dépouillement des tableaux de bord des premiers avions : le volant et le levier de la vitesse de la 2CV s’en inspireront ainsi que la capote, les sièges et la carrosserie en duralumin. En mai 1931, il entre chez Renault en tant qu’adjoint du chef du bureau d’études, Serre. Il a été engagé par André Citroën en 1933. Après la mort d’André Citroën, il continua à travailler pour les automobiles Citroën. La 2CV, voiture spartiate, est une vraie faucheuse de marguerites. Le premier prototype avec son phare unique a vraiment une sale gueule et il peine à tenir la route. La voiture définitive dessinée par André Lefebvre dispose de tout ce que le bureau d’étude a pu inventer pour simplifier et alléger la voiture. C’est ingénieux, intelligent et laid. Mais elle connaîtra bel et bien le succès qu’on lui connaît.
Travaillant avec les designers Flaminio Bertoni et Paul Mages, Lefèbvre participa à la création de la traction avant, la 2CV, le prototype C, le type H, et la DS.